Paroles: Version originale

Hilf mir

Disponible sur : Rosenrot
Sorti le: 31/10/2005
Aide-moi !

J'étais toute seule à la maison
Mes parents étaient tous les deux sortis
Lorsque soudain je la vis devant moi
Cette petite boîte si jolie à regarder
He, dis-je, comme c'est beau
Ça doit être un jouet extraordinaire
Je vais allumer une allumette
Comme maman l'a souvent fait

Chaque fois que je suis seul(e)
Je suis attiré(e) par le feu
Pourquoi le soleil est-il rond
Pourquoi ne suis-je pas guéri(e)

Il veut m'attrapper
Je ne me défends pas
Me saute au visage avec ses griffes
Plante ses dents et me fait très mal
Je cours partout dans la chambre

O malheur, les flammes attrappent la robe
La veste brûle, ça éclaire loin
Ça brûle la main et les cheveux
Mon corps entier est en flammes

Chaque fois que je suis seul(e)
Je suis attiré(e) par le feu
Pourquoi le soleil est-il rond
Pourquoi ne suis-je pas guéri(e)

Aide-moi !
Le feu m'aime

J'ai brûlé de la tête aux pieds
Tout a brûlé, complètement
Mais je sors seule de la cendre
Et je monte vers la lumière du soleil

Le feu m'aime - Aide-moi !

Traduit par Lilienthal


Cette chanson est une adaptation de la fable intitulée "la très triste histoire avec les allumettes " tirée du Struwelpeter ( Pierre l' Ébouriffé) de Heinrich Hoffmann publié en 1845. Le Struwelpeter est un recueil de 9 fables illustrées pour enfants à but éducatif. Cependant le contenu de ces petites histoires est plus destiné à effrayer les enfants qu'à les amuser, ceci afin de leur enseigner l'obéissance.

Hilf mir

Ich war ganz allein zu Haus
Die Eltern waren beide aus
Da sah ich plötzlich vor mir stehn
ein Schächtelchen nett anzusehn
"Ei," sprach ich, "wie schön und fein!"
Das muss ein trefflich Spielzeug sein."
Ich zünde mir ein Hölzchen an
wie's oft die Mutter hat getan


Immer wenn ich einsam bin
Zieht es mich zum Feuer hin
Warum ist die Sonne rund
Warum werd ich nicht gesund

Es greift nach mir
Ich wehre mich nicht
Springt mir mit Krallen ins Gesicht
Es beißt sich fest, es schmerzt mich sehr
Ich spring im Zimmer hin und her

O weh, die Flamme fasst das Kleid
Die Jacke brennt, es leuchtet weit
Es brennt die Hand, es brennt das Haar
Ich brenn am ganzen Leib sogar


Immer wenn ich einsam bin
Zieht es mich zum Feuer hin
Warum ist die Sonne rund
Warum werd ich nicht gesund

Hilf mir
das Feuer liebt mich

Ich bin verbrannt mit Haut und Haar
Verbrannt ist alles ganz und gar
Aus der Asche ganz allein
Steig ich auf zum Sonnenschein

Das Feuer liebt mich - Hilf mir !

 

Retour

Vous êtes perdus sur PlanetRammstein ? Utilisez le moteur de recherche pour retrouver un document !