Paroles: Version originale

Das alte Leid

Disponible sur : Herzeleid
Sorti le: 24/09/1995





Achetez-le sur Amazon.fr
De la graine* vers la lumière
Un être me pousse à aller
Vers la même chose, ce mal ancien
Il prend mes larmes en ricanant
Tandis que pourrit sur la couche un jeune corps
Où le destin nous mène-t-il,ses pantins
Vers la même chose, ce mal ancien
Et je sais enfin qu'ici rien ne vous est offert

De la graine vers le néant
Chacun sait ce qui reste à la fin
La même chose,ce mal ancien
Me fait sombrer lentement dans la folie
Et sur la couche la même guerre fait rage
Qui consume encore mon cœur
Toujours la même chose, ce mal ancien
Je le sais enfin

Je veux baiser

Plus jamais ce mal ancien


Traduit par Lilienthal


* die Bohne (le haricot) signifie aussi la cosse ; cela désigne ici,de façon métaphorique,la graine qui donne naissance à la vie.

Aus der Bohne* und in das Licht
Ein Wesen mich zu gehen drängt
Für dieselbe Sache und das alte Leid
Meine Tränen mit Gelächter fängt
Und auf der Matte fault ein junger Leib
Wo das Schicksal seine Puppen lenkt
Für die selbe Sache und das alte Leid
Weiß ich endlich hier wird nichts verschenkt


Aus der Bohne und in das Nichts
Weiß jeder was am Ende bleibt
Dieselbe Sache und das alte Leid
Mich so langsam in den Wahnsinn treibt
Und auf der Matte tobt derselbe Krieg
Mir immer noch das Herz versengt
Dieselbe Sache und das alte Leid
Weiß ich endlich ....


Ich will ficken

Nie mehr das alte Leid

 

Retour

Vous êtes perdus sur PlanetRammstein ? Utilisez le moteur de recherche pour retrouver un document !