Paroles: Version originale

Seemann

Disponible sur : Herzeleid
Sorti le: 24/09/1995





Achetez-le sur Amazon.fr
Viens dans mon bateau
Une tempête se lève
Et la nuit tombe

Où veux-tu aller
Comme ça toute seule
A la dérive
Qui va te tenir la main
Quand tu seras entraînée vers le fond

Où t'en vas-tu
La mer glacée n'a pas de rives
Viens dans mon bateau
Le vent d'automne gonfle les voiles

Et te voilà maintenant auprès du réverbère
Le visage plein de larmes
La lumière du jour décline
Le vent d'automne balaie les rues

Et te voilà maintenant auprès du réverbère
Le visage plein de larmes
La lumière du soir chasse les ombres
Le temps se fige et l'automne arrive

Viens dans ma barque
Le désir sera le timonier

Viens dans mon bateau
Le meilleur marin
C'était bien moi

Et te voilà maintenant auprès du réverbère
Le visage plein de larmes
Tu prends le feu de la bougie
Le temps se fige et l'automne arrive

Ils n'ont parlé que de ta mère
Seule la nuit est si impitoyable
A la fin je reste seul
Le temps se fige et j'ai froid


Traduit par Lilienthal



Cette chanson relate la séparation d'un père d'avec son enfant. Bien qu'il ne soit jamais nommé, il est question d'un enfant du divorce (ou de la séparation) dont on attribue la garde à la mère, car les autorités n'envisagent même pas de confier l'enfant au père ( sie sprachen nur von deiner Mutter). Le père souffre non seulement de la séparation (l'obscurité, le froid, la solitude), mais il est également persuadé qu'il aurait été "le meilleur marin" pour guider les pas de l'enfant et le secourir dans les périls de la vie ( wer hält deine Hand, wenn es dich nach unten zieht). La métaphore de l'enfant qui éteint la bougie, signifie qu'il n'y a plus d'espoir et que les 2 protagonistes (le père et l'enfant) sont condamnés à la séparation et à la solitude.

Komm in mein Boot
Ein Sturm kommt auf
Und es wird Nacht

Wo willst du hin
So ganz allein
treibst du davon
Wer hält deine Hand
Wenn es dich nach unten zieht

Wo willst du hin
So uferlos die kalte See
Komm in mein Boot
Der Herbstwind hält die Segel straff

Jetzt stehst du da an der Laterne
Mit Tränen im Gesicht
Das Tageslicht fällt auf die Seite
Der Herbstwind fegt die Strassen leer


Jetzt stehst du da an der Laterne
Hast Tränen im Gesicht
Das Abendlicht verjagt die Schatten
Die Zeit steht still und es wird Herbst


Komm in mein Boot
Die Sehnsucht wird der Steuermann

Komm in mein Boot
Der beste Seemann
War doch ich

Jetzt stehst du da an der Laterne
Hast Tränen im Gesicht
Das Feuer nimmst du von der Kerze
Die Zeit steht still und es wird Herbst


Sie sprachen nur von deiner Mutter
So gnadenlos ist nur die Nacht
Am Ende bleib ich doch alleine
die Zeit steht still und mir ist kalt

 

Retour

Vous êtes perdus sur PlanetRammstein ? Utilisez le moteur de recherche pour retrouver un document !