Rammstein dans la presse

Rammstein - Los Angeles (The Palace)

Till et ses hommes à l'attaque de l'Amérique ? Ça y est, c'est parti. Et bien parti avec ça ! Une dizaine de dates en ouverture de KMFDM il y a quelques mois (en guise de monnaie d'une pièce, l'affiche fonctionnant " à l'envers " lors du … German Tour de l'automne dernier), une bonne poignée en tête d'affiche pour ce mois d'avril (L.A., Denver, Chicago, New York et deux-trois autres étapes qu'on a dû oublier en passant).
Naturellement, en terre yankee, on en reste encore sur la défensive. Le nom Rammstein est " entré dans les mœurs ", pas de doute. Mais, pour l'heure, on semble venir là (en l'occurrence le Palace) juste pour voir, un peu comme au poker… Comme pour se frotter à une réputation, sans davantage de fièvre, plus attiré par l'attirail d'effets scéniques de la maison, le lance-flammes, la torche humaine et tout le toutim qu'autre chose. Et c'est d'ailleurs ce côté purement… récréatif que L.A. aura voulu retenir en priorité, applaudissant tels des gamins aux artifices successifs (avec une poussée conséquente pour la virée en zodiac sur " Das Boot ", l'arc sur " Du riechst so gut ", etc.).
Il n'y aura finalement eu que la communauté allemande locale (" massivement " représentée) et… quelques p'tits Frenchies (nous !) tout juste débarqués de l'aéroport pour s'arrêter à d'autres considérations, à commencer par un son rachitique et dénaturant tout ou presque de la force scénique de l'équipée sauvage devenue du coup presque inoffensive. Bref, le prochain chapitre des avantures de Rammstein In Amerika reste à écrire…

Xavier Bonnet

Vous êtes perdus sur PlanetRammstein ? Utilisez le moteur de recherche pour retrouver un document !