Rammstein dans la presse

Live Aus Berlin (chronique)

Pour Rammstein, Live Aus Berlin signifie live chez eux, devant leur public, et donc show titanesque pour remercier tous les fans de la première heure qui les suivent depuis leurs débuts. Et qui aurait cru que Rammstein aurait réussi à remplir un stade 2 jours d'affilé ? Cela montre bien l'engouement des allemands devant le groupe qui a su exporter leur langue et leur culture dans le monde entier. Car Rammstein, cela représente bien l'esprit allemand, ou plutôt l'image que nous avons de l'Allemagne. Des gars relativement "lourds" ( à part le clavier, je le concède ), des riffs écrasants mais tout de même un certaine douceur, ce ne sont pas des bêtes quand même !

Mais revenons à notre Live Aus Berlin, qui comme tout Dvd qui se respecte, comporte son lot de bonus avec différents choix d'angles sur "Tier", "Du Hast" et "Rammstein", ainsi qu'une interview ( avec sous titrage en français .. ouf ! ) agrémentée de quelques passages de leurs différents clips. Rien de très original me direz vous, mais c'est déjà çà. Sachez également que le live a été filmé les 22 et 23 août 1998 à Berlin bien sûr ...

Mais mettons donc le Dvd dans notre lecteur et profitons d'un show qui promet d'être explosif. Eh oui, pour ceux qui ne le savent pas, Rammstein en live ce n'est pas de tout repos : explosions en tout genre, flammes, tout pour faire griller 2 ou 3 côtelettes si la faim vous tenaille ... Et c'est déjà avec quelques petits "pétards" que nos 5 énergumènes apparaissent pour débuter un "Spiel Mit Mir" porté par la voix rocailleuse de Till ( et avec ses roulements de rrrr habitules ). L'ambiance est assez futuriste chaotique avec costumes et maquillage gris. Le public est très présent et reprend en coeur toutes les paroles du chanteur. Le bassiste est comme à son habitude assez discret et nos 2 guitaristes impassibles, le batteur est quant à lui énergique et le clavier assez marrant ( il ne manqua pas de nous gratifiez d'une petite danse assez spéciale sur "Weisses Fleich" ).

"Sehnsucht" et "Asche zu Asche" sont incontournables pour faire jumper toute l'assistance avec un Till en sang et les micros en feux. Puis vient "Wilder Wein", changement radicale d'ambiance avec un titre intimiste et surréaliste, porté par 2 claviers et 3 guitares acoustiques. Et ce n'est pas l'intense "Klavier" qui nous fera quitter ce sentiment magique qui c'est installé avec "Wilder Wein". Il faudra attendre le sample de "Heirate Mich" pour que le pur Rammstein se remette en place.

Après "Du Hast" et un magnifique "Engel", l'incontournable "Rammstein" arrive avec un Till pris dans un manteau de flammes ... impressionnant, comme ce morceau symbole d'un premier album d'une puissance destructrice. Le set se finit sur "Seeman" avec Flake partant en croisière sur le public avec un bateau pneumatique ... hallucinant.

Raph (http://www.metalfrance.net/)

Vous êtes perdus sur PlanetRammstein ? Utilisez le moteur de recherche pour retrouver un document !